Fermeture définitive

Notre parapharmacie est maintenant fermée. Nous remercions notre fidèle clientèle que nous avons été heureux de servir.Nous vous souhaitons le meilleur pour cette année.

Offre de dernière minute

Tous les produits de votre Parapharmacie Evreux sont actuellement à -50% et ce jusqu’à la fermeture définitive, n’hésitez donc plus et venez profiter de cette offre exceptionnelle !

FERMETURE

Après 24 ans de parapharmacie, nous prenons notre retraite.

Nous avons reçu nos dernières commandes et prévoyons de fermer courant janvier.

Toute l’équipe et nous-mêmes avons été très heureux de vous accueillir et de vous servir.

MASQUES CHIRURGICAUX

Actuellement dans votre Parapharmacie, les masques chirurgicaux de type IIR, c’est à dire avec une efficacité de filtration bactérienne supérieure à 98% et résistants aux éclaboussures sont au prix de 4,29€ le lot de 50.

Call & Collect

Nous vous Informons que le call & collect est désormais mis en place dans votre Parapharmacie Evreux, vous pouvez donc directement nous appeler et commander les produits qui vous intéresse, nous préparerons votre commande et vous n’aurez plus qu’à récupérer vos achats en boutique ! N’hésitez donc pas à nous appeler au 02 32 38 25 34

OUVERTURE

Nous vous informons que votre parapharmacie restera ouverte durant le confinement.

Masques et prévention de la transmission du Covid-19

Tout savoir sur les masques de protection contre le coronavirus

Le port du masque est désormais obligatoire dans tous les espaces partagés et clos, qu’il s’agisse d’entreprises ou de lieux publics, afin de limiter les risques de propagation du coronavirus, à l’origine de la maladie Covid-19. Un grand nombre de municipalités l’impose aussi en extérieur.

Depuis le 1er septembre, le port du masque est obligatoire en entreprise, dans les espaces clos et partagés(open spaces, salles de réunion, couloirs, ascenseurs…), et ce, même si la distance de plus d’un mètre entre salariés est respectée.

 L’obligation de porter un masque était déjà en vigueur dans tous les lieux publics clos (sous peine d’amende) pour toute personne de plus de 11 ans. De nombreuses municipalités l’imposent aussi dans des lieux de plein air (parcs, rues piétonnes, zones à forte concentration). Les enseignants et les élèves à partir du collège doivent le porter.

En tissu, chirurgical, FFP… quels sont les différents types de masques ?

Le masque en tissu

Le masque grand public est un masque en tissu, le plus souvent lavable et réutilisable, destiné à prévenir la projection de gouttelettes. Il a des propriétés de filtration allant de plus de 70% à plus de 90% de filtration des particules émises d’une taille égale ou supérieure à 3 microns.

Ce type de masque dit « grand public » ou « alternatif » est destiné à compléter les gestes barrières et de distanciation sociale. Ces masques sont fabriqués par les industriels du textile et vendus en pharmacie et dans la grande distribution, ou mis à disposition par les communes. Ils ont été testés par les services de la Direction générale de l’armement (DGA) et répondent à des normes sanitaires spécifiques pour filtrer les gouttelettes infectieuses. Deux catégories de masque ont été définies par l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm) :

Les masques catégorie 1 :à usage des professionnels en contact avec le public (ils filtrent au moins 90 % particules de 3 microns) destinés à être proposés à des populations amenées à rencontrer un grand nombre de personnes lors de leurs activités (caissiers, forces de l’ordre…) ;

Les masques de protection catégorie 2 : à visée collective (ils filtrent au moins 70 % des particules de 3 microns) destinés à l’usage d’individus ayant des contacts occasionnels avec d’autres personnes dans le cadre professionnel. Ce masque peut être porté par l’ensemble des individus d’un sous-groupe (entreprise, service) lorsque les conditions de travail le nécessitent.

Le masque chirurgical, dit « anti-projections »

Ce masque doit être conforme à la norme EN 14683. Il stoppe au moins 95 % des particules de 3 microns et plus. Ainsi, il évite la projection vers l’entourage des gouttelettes émises par celui qui porte le masque et protège également celui qui le porte contre les projections de gouttelettes émises par une personne en vis-à-vis.

En revanche, l’Afnor (Association française de normalisation) souligne qu’il « ne protège pas contre la dispersion et l’inhalation de très petites particules en suspension dans l’air (aérosols) ». Sa durée d’utilisation ne doit pas dépasser 4 heures (à condition qu’il soit bien porté et qu’il ne devienne pas trop humide).

On distingue trois types de masques :

Type I : efficacité de filtration bactérienne > 95% d’un aérosol de taille moyenne 3 µm

Type II : efficacité de filtration bactérienne > 98% d’un aérosol de taille moyenne 3 µm

Type IIR : efficacité de filtration bactérienne > 98% d’un aérosol de taille moyenne 3 µm et résistant aux éclaboussures.

Vous pouvez trouver en vente chez nous des masques de type IIR au prix de 9,99€ le lot de 50.

De nombreux masques sont vendus à des prix très bas, mais ne sont pas conformes aux normes. Ils ne présentent donc aucune garantie d’efficacité et de protection.

Le masque filtrant FFP2, dit « de protection respiratoire »

Ce type de masque est destiné à protéger celui qui le porte à la fois contre l’inhalation de gouttelettes mais également des particules en suspension dans l’air, qui pourraient contenir des agents infectieux. Le masque FFP2 répond à la norme NF EN 149qui garantit qu‘au moins 94 % des particules de 0,01 à 1 micron pouvant contenir des virus en suspension dans l’air (aérosols) sont bloquées. Il protège aussi des postillons et gouttelettes de salives potentiellement infectieuses projetés lors d’une toux ou d’un éternuement.

Sa durée d’utilisation maximale est de 8 heures. Une fois cette durée passée, il faut le jeter.

Vous pouvez trouver en vente chez nous des masques FFP2 KN95 au prix de 21,99€ le lot de 40

LE SAVON AU LAIT DE CHÈVRE

Propriétés du lait de chèvre

Le lait de chèvre est l’une des meilleures alternatives pour nourrir, réparer et hydrater les peaux les plus sensibles. Il va agir contre l’acné, le psoriasis, l’ eczéma et plus encore. Il est caractérisé par ses acides aminés et acides gras, Pro-vitamine A Rétinol, et Co-enzyme Q10. Ses principes actifs en oligo-éléments aident à réduire les troubles cutanées et ralentir le vieillissement de la peau.

Le lait de chèvre est un émollient ou un hydratant naturel qui est absorbé par la peau instantanément et qui crée une barrière d’hydratation pour la garder douce, lisse et souple

Il contient des vitamines, telles que A, B1, B6, B12, C, D, E, etc., et des minéraux, tels que le zinc, le cuivre, le fer, le sélénium, etc. Il contient également des acides gras, des acides aminés, de l’acide citrique, des antioxydants et des enzymes. Le lait de chèvre à la particularité de pénétrer rapidement dans la couche superficielle de la peau et fournir à chacun de nos tissus des quantités suffisantes de nutriments.

Les savons au lait de chèvre ne contiennent ni détergents puissants, ni composés chimiques nocifs.

Le composant d’acide lactique du lait de chèvre pur est connu pour jouer un rôle clé dans le nettoyage de la peau en éliminant les impuretés. Il contient également des acides alpha-hydroxy qui brisent les liens entre les cellules mortes et éliminent la couche superficielle terne de la peau pour donner à la peau un aspect propre et grinçant. De plus, ces savons sont riches en ingrédients naturels, qui agissent en douceur sans causer de sécheresse excessive.

Fabrication du savon au lait de chèvre

Pour avoir une bonne qualité de savon, sa méthode de fabrication va être importante, car il faut garder toutes les propriétés bienfaisantes. La technique utilisée sera donc la saponification à froid. Elle est sûre, efficace et naturelle.

Il faut pour cela provoquer une réaction chimique entre un corps gras et un corps alcalin. On va donc retrouver dans le savon au lait de chèvre des huiles végétales, et quelques gouttes d’huiles essentielles ou d’eaux florales. Le tout sera mélangé à de la soude pour les savons solides, ou de la potasse pour les savons liquides.

Il est à noter que la méthode de saponification à froid n’enlève en rien la capacité du savon à mousser, comme dans la méthode de saponification à chaud.

Choisir un savon au lait de chèvre selon son type de peau.

Le savon au lait de chèvre va apporter tous les nutriments nécessaires pour nourrir et protéger la peau, mais pour cela, il va falloir choisir les bons ingrédients en fonction du type de peau.

Pour les peaux normales à sèches

Riche en puissants antioxydants, tels que la vitamine A, la vitamine C et la vitamine E, le lait de chèvre peut protéger notre corps des dommages oxydatifs causés par les radicaux libres. Il élimine également la couche de cellules mortes de la couche superficielle de notre peau et révèle les nouvelles couches de cellules en dessous. Ces deux actions retardent le vieillissement et éliminent les signes prématurés du vieillissement comme l’apparition de ridules, de rides, de taches solaires, etc.

Savon infusion de verveine/beurre karité

Savon enrichi au beurre de karité, connu pour ses propriétés  hydratantes, réparatrices, assouplissantes et adoucissantes. Il est particulièrement riche en acide oléique et en acide stéarique. Il contient également des antioxydants naturels (vitamines A et E).

Ce savon est associé à des notes fraîches et citronnées de verveine

Savon menthe verte

Savon surgras que l’on peut utiliser aussi bien le matin, pour son côté tonique, que le soir sous la douche, après une chaude journée d’été, pour son côté frais.

Il s’utilise également sur les mains pour neutraliser les odeurs persistantes de cuisine.

Pour les peaux réactives, sèches et sensibles

L’utilisation régulière de savon au lait de chèvre peut aider à soulager l’inflammation de la peau. Le lait de chèvre est connu pour avoir de fortes propriétés anti-inflammatoires en raison de la présence de molécules de graisse dans ce lait. De plus, il ne contient pas d’additifs chimiques. Ainsi, n’importe qui (même les personnes ayant une peau sensible) peut l’utiliser sans se soucier de l’irritation ou de l’inflammation.

Le lait de chèvre peut apaiser notre peau sans provoquer de démangeaisons. Il offre également des effets anti-microbiens efficaces. Par conséquent, le savon qui en est fait peut facilement être utilisé pour guérir plus rapidement les infections de la peau, comme la rosacée, l’eczéma, le psoriasis et la dermatite de contact.

Savon infusion de camomille/amande douce

Savon surgras pour les personnes ayant de l’eczéma ou du psoriasis, ainsi que des problèmes cutanés de type dermatoses.

Enrichi en huile d’amande douce, aux propriétés adoucissantes et nourrissantes, elle contient des vitamines A, B1, B2, et B6.

Une infusion de camomille se trouve à l’intérieur de ce savon surgras, aux propriétés calmante, anti-inflammatoire et anti-oxydante.

Pour les peaux grasses et acnéiques

Le savon au lait de chèvre est capable de donner une concurrence difficile à tout autre savon antibactérien disponible sur le marché, surtout lorsqu’il s’agit de traiter l’acné et les imperfections. Les protéines de lait présentes dans les produits possèdent des propriétés antimicrobiennes étonnantes, qui aident à prévenir la croissance des bactéries responsables de l’acné et à détruire celles qui sont déjà sur votre peau.

Savon olive/romarin

Savon à l’huile d’olive, aux propriétés adoucissante, hydratante et antioxydante, riche en vitamines A,C,D,E et possédant une teneur exceptionnelle en acide oléique (oméga 9).

Présence également d’huile essentielle de romarin, aux vertus tonifiantes et purifiantes, riche également en anti-oxydants, et d’argile verte, permettant de régénérer rapidement la peau et d’accélérer la cicatrisation grâce )à ses oligo-éléments et minéraux divers.

Vous pouvez retrouver ces savons à partir du 18 août dans votre parapharmacie Evreux et profiter ainsi des bienfaits du lait de chèvre comme le faisaient Jadis Cléopâtre et Sissi l’Impératrice.

Le soleil est de retour, choisissez bien votre protection solaire !

Que vos vacances se passent dans votre jardin ou sur une île paradisiaque, vous devez vous protéger du soleil, que ce soit pour vous même ou pour vos enfants, le soleil a beau nous faire du bien, il agresse cependant notre peau sans bonne protection, et ce n’est pas la crème solaire de l’année dernière qui vous protégera, n’oubliez pas que tout produit solaire possède une date de péremption, dans cet article, nous allons voir quelle protection solaire est faite pour vous et donc comment bien profiter du soleil tout en protégeant notre peau de celui-ci.

La 1ère étape consiste à connaître son type de peau afin de savoir comment la protéger :

Il existe 7 phototypes de peaux qui correspondent à différents indices de protection, à cela il faut rajouter la présence, ou non, de nombreux grains de beautés, en effet à partir du moment où vous possédez une quantité de ceux-ci supérieure à 50 (et d’une taille supérieure à 2 mm), il faut commencer à vraiment se méfier du soleil et à donc opter pour une protection plus haute afin de les protéger et qu’ils n’évoluent pas en mélanome, voici donc les 7 phototypes de peaux :

Phototype 0 : toute personne avec une peau qui brûle très facilement et ne doit jamais s’exposer (population sans mélanocytes, albinos) → Très haute protection

Phototype 1 : toute personne avec une peau très claire à blanche, cheveux blonds ou roux, yeux bleus ou verts et avec des tâches de rousseurs qui apparaissent rapidement en cas d’exposition, brûle facilement au soleil et ne bronze jamais → Très haute protection

Phototype 2 : toute personne avec une peau très claire qui peut devenir halée, des cheveux blonds ou châtains clairs, des taches de rousseurs qui apparaissent au soleil, brûle facilement et bronze légèrement → Haute à très haute protection

Phototype 3 : toute personne avec une peau moyenne,  des cheveux blonds ou châtains, peu ou pas de tâches de rousseurs, brûle modérément et bronze petit à petit → Haute à très haute protection

Phototype 4 : toute personne avec une peau mate, des cheveux châtains ou bruns, aucune tâche de rousseur, brûle à peine et bronze toujours bien → Protection moyenne à haute

Phototype 5 : toute personne avec une peau brune foncée, naturellement pigmentée, cheveux et yeux noirs, brûle rarement et bronze beaucoup → Faible à moyenne protection

Phototype 6 : toute personne avec une peau noire, cheveux et yeux noirs, ne brûlant pas → Faible à moyenne protection.

Maintenant que vous avez défini votre phototype de peau, voyons à quoi correspondent ces faible à très haute protection.

La 2nd étape c’est d’opter pour le bon indice de protection solaire :

Toutes protections solaires possèdent sur leurs packaging un indice nommé SPF (FPS en français qui correspond à facteur de protection solaire), ces indices sont séparés en 4 catégories :

Protection faible : SPF de 6 à 10

Protection moyenne : SPF de 15 à 25

Protection haute : SPF de 30 à 50

Protection très haute : SPF de 50+

Le choix de l’indice de protection est définit par le phototype de peau mais aussi par les conditions d’expositions, c’est à dire la durée d’exposition, la plage horaire, l’altitude, la latitude, si c’est en mer ou en montagne, etc.

De plus, il faut savoir qu’en ce qui concerne les hautes protections la différence entre deux indices devient minime, en effet un produit SPF 30 filtrera 96,7 % des rayons UVB alors qu’un produit SPF 50 en filtrera 98 %, ce qui va vraiment définir l’efficacité d’une protection solaire haute sera la façon de l’appliquer (par exemple une diminution de la dose à appliquer de 50 % entraîne une diminution d’efficacité de la protection de 75%), en résumé un SPF 30 appliquer généreusement sera plus efficace qu’un SPF 50 appliqué qu’une fois dans la journée.

Enfin, c’est important de le préciser, une protection solaire protégera toujours des UVB mais aussi des UVA (même si il sera plus efficace contre les UVB que les UVA), on parle souvent, voire tout le temps, des UVB car ce sont les plus dangereux, c’est eux qui brûlent la peau , provoquent des coups de soleil et des cancers de la peau.

La 3ème étape : choisir son filtre solaire :

Un filtre solaire est l’ingrédient de base d’une crème solaire, c’est grâce à lui que votre peau sera protégée, voici les 3 types de filtres solaires :

Filtres chimiques ou de synthèse : exemple : Méroxyl, Octocrylène, etc.: ils assurent la protection cutanée par absorption sélective des UV, ils sont très efficaces et bien supportés

Écrans organiques : exemple : Tinosorb M et S : ils ont une action réfléchissante et absorbante et ils possèdent une très bonne tolérance car ils protègent aussi bien contre les UVA que les UVB

Écrans minéraux : exemple : dioxyde de titane, oxyde de zinc : ils agissent par réflexion et dispersion des UVB et UVA, ils ne présentent aucun risque allergique mais ils peuvent cependant laisser un aspect légèrement blanc sur la peau, ils sont conseillés surtout pour les enfants et les peaux intolérantes.

Ces filtres sont souvent enrichis de composants antioxydants, anti-âge  ou hydratants qui ont pour utilité de neutraliser les radicaux libres générés par les UV et par conséquent ils empêchent le vieillissement prématuré de la peau.

Il est tout autant possible de trouver dans des crèmes solaires des composants spécifiques pour peaux sensibles, peaux atopiques, peaux mixtes ou grasses.

Voici quelques exemples de produits solaires qui possèdent ces différents composants :

Avène solaire spray SPF50+ 200 mL

Bioderma Cicabio SPF50+ 30 mL

Avène solaire stick zones sensibles SPF50+

La modération de l’exposition au soleil ainsi que la surveillance des différentes conditions d’exposition reste le meilleur moyen de limiter les dégâts sur la peau, cependant il existe certains compléments alimentaires qui peuvent vous aider à préparer la peau à l’exposition au soleil et à la préserver du vieillissement tout en préparant, en activant et prolongeant la bronzage, voici quelques uns de ces compléments alimentaires :

Oenobiol Autobronzant 30 capsules

Arkopharma phytobronz préparateur solaire 30 capsules

Oenobiol solaire intensif peau normale 30 capsule

Dernière étape : Quelle texture choisir ?

On pourrait se dire que cette fois le choix n’appartient qu’à vous et il est vrai que certaines personnes préfèrent le lait à la crème ou l’huile à la lotion ou encore tout simplement le stick, mais cette fois encore chaque type de texture possède sa propre utilité, elles correspondent toutes à une zone spécifique du corps : la crème pour le visage, le lait, la lotion ou l’huile pour le corps et le stick pour les zones sensibles telles que les lèvres ou le nez, bien entendu la crème protégera tout de même le corps et les zones sensibles tout comme le lait, l’huile ou la lotion protégeront le visage mais leur efficacité sera maximum dans les zones qu’elles ciblent normalement.

Par ailleurs n’oubliez pas qu’une protection solaire waterproof résiste certes bien à l’eau mais il faut tout de même de préférence en appliquer de nouveau après chaque passage dans l’eau.

Voici quelques exemples de protections solaires possédant différentes textures :

Nuxe sun crème fondante visage SPF50 50 mL

La Roche Posay Anthelios XL huile nutritive confort SPF50+ 200 mL

Nuxe Sun spray lacté visage et corps SPF20 150 mL

Et les enfants dans tout ça ?

Toutes les protections solaires ne sont pas adaptées pour les enfants, ou pour être plus précis ne sont pas aussi efficaces que pour un adulte, comme nous l’avons expliqué plus haut, il leur faut de préférence un filtre solaire adapté tel que les écrans minéraux, et il leur faut de plus une très haute protection.

Leur peau est fine, fragile, ultrasensible au soleil et pour les plus petits d’entre eux (moins de 3 ans), il est fortement déconseillé de les exposer au soleil trop longtemps, quelques conseils les concernant :

– Évitez absolument de les exposer entre 11h et 16h

– Faites leur porter un t-shirt en permanence, une casquette (ou un chapeau) et des lunettes protectrices

– Appliquez leur de préférence une crème solaire waterproof toutes les deux heures.

Voici quelques exemples de crèmes solaires adaptées aux enfants :

Bioderma photoderm max spray SPF50+ 400 mL

Avène solaire lait enfant SPF50+ 100 mL

Avène solaire crème minérale SPF50+ 50 mL

Tous les produits qui ont été cités dans cet article sont bien entendu disponibles dans votre Parapharmacie Évreux, n’hésitez donc pas à venir chez nous et à nous demander conseil si vous en avez besoin !

Toutes ces mises en gardes peuvent effrayées mais n’oubliez pas que le soleil reste indispensable à votre bien-être et à votre corps, c’est grâce à lui que votre corps synthétise la vitamine D, avec une bonne protection non seulement il n’est plus dangereux pour vous mais en plus il vous offre un meilleur teint et un bronzage au top !

Petit guide sur les huiles essentielles

Mais au fait, c’est quoi les huiles essentielles ?

Utilisées depuis des temps très anciens et depuis lors reconnues scientifiquement, les huiles essentielles sont des extraits naturels de plantes et sont, d’un point de vue santé, beauté et bien-être, d’une efficacité extraordinaire. Elles sont efficaces non seulement en tant qu’huile unique mais aussi en combinaison de plusieurs huiles, que ce soit seule ou en les combinant, leurs propriétés sont nombreuses : relaxation, renforcement des défenses immunitaires, soulagement des douleurs articulaires et musculaires, stimulation, hydratation, etc.

On les utilise par différents moyens telles que la diffusion dans l’air, les huiles de massage, le bain, la cuisine, les produits de beautés, cependant il faut, quelle que soit l’utilisation qu’on en fasse, respecter les règles strictes quand au dosage et aux précautions d’usage !

Comment sont elles créées ?

Il existe plusieurs procédés pour extraire une huile essentiel d’une plante/d’un agrume, mais les deux plus connues sont la distillation à la vapeur d’eau pour les plantes et la pression mécanique à froid pour les agrumes, en ce qui concerne la distillation, le principe est le suivant : de la vapeur d’eau est injectée dans une cuve remplie de la plante dont on souhaite extraire l’huile essentielle, la vapeur d’eau se charge des principes actifs de cette plantes en circulant à travers elle, la vapeur est ainsi enrichie et elle est dirigée vers un conduit réfrigéré, au contact du froid il se forme des gouttelettes qui sont recueillies dans un récipient. Le liquide qui se constitue laisse apparaître à sa surface l’huile essentielle et il n’y a plus qu’à la prélever, le reste du liquide sera utilisé pour créer une eau florale.

Comment ça marche ?

Les huiles essentielles doivent pénétrer dans l’organisme pour que leurs propriétés se déclenchent, pour cela plusieurs moyens existent, les massages, l’inhalation, l’absorption. C’est ensuite grâce à la circulation sanguine qu’elles atteignent leurs cibles. Dans le cas de la diffusion dans l’air, les arômes des huiles essentielles adressent un message au système limbique du cerveau qui sera susceptible de stimuler des émotions, ce faisant le système limbique ordonne la production de substances immunitaires et d’hormones.

Quelles sont leurs propriétés ?

Les huiles essentielles possèdent de nombreuses propriétés, que ce soit de manière curative ou en prévention (par exemple en stimulant le système immunitaire), parmi les propriétés les plus connues, celle dont on ne doit plus prouver l’efficacité est sans nul doute la propriété antiseptique, de nos jours les germes microbiens « évoluent » et deviennent de plus en plus résistants, il est assez difficile pour l’industrie pharmaceutique de trouver des antibiotiques de plus en plus puissants, c’est par exemple ici que les huiles essentielles révèlent leur efficacités !

Les vertus antiseptiques des plantes sont connues depuis des milliers d’années, et aujourd’hui les pouvoirs antiseptique des huiles essentielles sont scientifiquement prouvés, par exemple l’huile essentielle de thym détruit le streptocoque et le staphylocoque et le bacille de la tuberculose.

Voici quelques exemples des propriétés des huiles essentielles, comme vous allez pouvoir le constater, elles sont très nombreuses :

– Soulage les douleurs

– Lutte contre les infections internes

– Lutte contre les états dépressifs

– Soulage les états nauséeux

– Réduit les inflammations

– Prévient et soigne les douleurs spasmodiques

– Réduit la transpiration

– Agit comme un anti-poison

– Inhibe ou élimine les virus

– Augmente la libido

– Tonifie les tissus

– Expulse les gaz intestinaux

– Stimule la sécrétion biliaire

– Accélère et améliore la cicatrisation

– Réduit les odeurs

– Purifie le sang

– Stimule et facilite la digestion

– Augmente la quantité d’urine

– Stimule et régule les règles

– Élimine les excès de mucus

– Réduit la fièvre

– Prévient et détruit les infections fongiques

– Stimule la sécrétion lactée

– Stimule et tonifie le foie

– Augmente ou abaisse la pression sanguine

– Renforce les défenses de l’organisme contre les infections

– Tonifie le système nerveux

– Réduit le stress et calme le système nerveux

– Augmente l’énergie

– Interrompt ou réduit une hémorragie externe

– Augmente la transpiration

– Tonifie le corps ou un organe spécifique

– Contracte ou dilate les petits vaisseaux sanguins

– Accélère la cicatrisation

Les différents moyens d’utilisation des huiles essentielles :

L’ingestion : Ce procédé est à réserver aux personnes qui connaissent bien les huiles essentielles car il faut toujours fortement les diluer avant de les ingérer (ou de les ajouter comme arôme à un plat) et il faut surtout bien respecter les dosages. Dans ce cas de pratique, l’avis d’un professionnel de la santé est recommandé, car une mauvaise ingestion d’huile essentielles peut avoir de lourdes conséquences.

La diffusion dans l’air : Au moyen d’un diffuseur électrique, l’huile essentielle va se libérer dans l’air ambiant en microparticules, elles vont revitaliser l’air ambiant, éliminer les mauvaises odeurs et vous apporter quelques unes de leurs propriétés.

Les massages : Les huiles essentielles pénètrent les tissus par friction et irriguent le corps par le sang, on peut ainsi privilégier les passages veineux comme le poignet ou le pli du coude, comme pour l’ingestion il faut toujours diluer les huiles essentielles avant de les appliquer sur la peau et dans certains cas il est recommandé de les mélanger au préalable avec une huile végétale.

L’inhalation : Cela consiste à respirer de la vapeur d’eau chargée de quelques gouttes d’huiles essentielles, dans le cas où vous n’avez pas d’inhalateur, vous pouvez utiliser un bol en vous penchant au dessus avec une serviette sur la tête. Attention à ne pas dépasser 15 minutes par inhalation.

Le bain : Pour l’utilisation des huiles essentielles dans le bain, il faut les mélanger avec un émulsifiant avant de les verser dans le bain (car elles ne sont pas solubles dans l’eau). Attention, il ne faut pas rester plus de 20 minutes dans ce type de bain.

Les précautions d’usage pour les huiles essentielles :

– Comme dit auparavant, les huiles essentielles peuvent avoir des effets indésirables si elles sont mal utilisées/mal dosées, il faut les manipuler avec précaution, les utiliser avec modération et respecter scrupuleusement les dosages.

– Il ne faut pas administrer d’huile essentielle à un enfant de moins de 7 ans (voire plus pour certaines huiles essentielles).

– Il est recommandé de ne pas utiliser les huiles essentielles pendant la grossesse sans avis médical.

– Ne pas utiliser les huiles essentielles chez les personnes ayant des antécédents épileptiques ou convulsifs, les personnes hypersensibles aux huiles essentielles, les asthmatiques et les personnes allergiques.

– Ne jamais injecter d’huiles essentielles par voie intra-veineuse ou musculaire.

– Éviter toute exposition aux rayons solaires et UV dans les heures qui suivent l’application ou la prise des huiles essentielles dites photo-sensibilisante (Angelique graine, Bergamote, Citron, Limette, Khella Camomille allemande et Estragon)

– Ne jamais appliquer d’huile essentielle proche ou sur les yeux, les muqueuses auriculaires, nasales et ano-génitales.

– Les huiles essentielles se conservent, en général, 5 ans, cependant certaines d’entre elles s’améliorent au fil du temps.

Refermez bien les flacons après usage.

– Les tenir hors de portée des enfants.

– Ne jamais diffuser une huile essentielle (ou un mélange) toute une nuit avec une personne qui dort dans la même pièce.

N’oubliez pas que les animaux domestiques sont eux aussi sensibles aux huiles essentielles.

Voyons maintenant quelques exemples d’huiles essentielles basiques et quelques recettes :

Il existe un nombre très important d’huiles essentielles et il est souvent difficile de savoir laquelle choisir en fonction de nos besoins, cependant il existe quelques huiles essentielles de bases qui sont les plus utilisées :

Huile essentielle d’arbre à thé : Elle possède des vertus calmante, anti-fatigue, anti-infectieuse, antibactérienne, antifongique, anti-parasitaire, antiseptique, cicatrisante, tonique, décongestionnante veineuse, on la conseille pour des cas d’abcès, d’affection cutanée, de carie, de confort respiratoire, de coup de froid, d’imperfections de type peaux jeunes, d’infection de la muqueuse buccale, d’infection cutanée, d’infections respiratoires de maux de gorges, de pellicules, de plaies et de poux.

Huile essentielle de citron : Elle est antibactérienne, antiseptique, fluidifiante sanguin, digestive, tonique, protectrice hépatique, anti-nauséeux, on la conseille pour des cas de ballonnement, coup de froid, digestion difficile, état grippal, fatigue, surpoids, mal de mer/transports, verrues.

Huile essentielle de palmarosa : Elle est antibactérienne et anti-infectieuse, antifongique, antivirale, neurotonique, cardiotonique, positivante, régénératrice cutanée et capillaire, régulatrice de la production de sébum, cicatrisante, astringente et hydratante.

Huile essentielle de lavande fine : Celle ci possède 1001 vertus, elle est entre autre anti-inflammatoire, antalgique, anti-infectieuse, anticoagulante, fluidifiante, décongestionnante, antispasmodique, décontractante musculaire, anti-dépressive, calmante, rééquilibrante, sédative, hypotensive, cardio-tonique, cicatrisante, régénératrice cutanée, insecticide et vermifuge.

Huile essentielle de ravintsara : Elle est antivirale, anti-infectieuse, antibactérienne, anti-douleur, antispasmodique, décontractante musculaire, expectorante, fortifiante du système immunitaire, neurotonique, équilibrante et positivante.

Voici quelques recettes de combinaisons d’huiles essentielles :

Lutter contre les mauvaises odeurs : Les recettes pour ce type de problèmes sont assez nombreuses, mais en voici une qui donnera à votre maison une odeur naturelle et fraîche : dans un diffuseur versez 3 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse, 2 gouttes d’huile essentielle de citron, 2 gouttes de lavandin super, 2 gouttes de pin sylvestre et 1 d’eucalyptus radiata.

Se relaxer et favoriser le sommeil : Pour favoriser votre endormissement ou celui de vos enfants, vous pouvez diffusez dans la chambre pendant 10 à 15 minutes un mélange de 5 mL d’huile essentielle de mandarine, 5 mL de petit grain bigardier et 5 mL de lavandin super.

Soulager les douleurs musculaires : Après une séance de sport vous ressentez des courbatures et autres douleurs musculaires ? Pas de panique, vous pouvez y remédier en mélangeant dans un flacon 100 gouttes de macérât huileux d’arnica et 40 gouttes de chaque huiles essentielles suivantes : laurier noble, gaulthérie odorante et lavandin super, dés que vous ressentez les douleurs versez 4 à 6 gouttes de ce mélange dans vos mains et massez la partie douloureuse de votre corps, à répéter autant de fois que nécessaire.

Faire disparaître les ampoules : Pour cela il faudra mélanger 40 gouttes de lavande aspic, 20 gouttes de laurier noble et 10 gouttes de ciste, le tout mélanger dans 30 gouttes de macérât huileux de millepertuis. Utilisez le mélange après avoir percé l’ampoule à l’aide d’une aiguille stérilisée pour en faire sortir tout le liquide, versez ensuite 3 gouttes du mélange sur l’ampoule, jusqu’à 3 fois par jour pendant 5 jours.

Éviter le mal des transports : Mélangez 40 gouttes de menthe poivrée, 20 gouttes de cardamome et 20 gouttes de petit grain bigarade, versez 2 gouttes du mélange sur un comprimé neutre ou sur un bout de pain et avalez le tout, vous pouvez répéter le processus jusqu’à 6 fois par jour.

Faire fuir les moustiques : Versez dans un flacon 40 gouttes de citronnelle de Java, 40 gouttes de géranium rosat, 20 gouttes de combava et 10 gouttes de menthe poivrée, à cela ajoutez 90 gouttes d’huile végétale d’argan, secouez bien le flacon et appliquez le produit sur votre peau (5 à 10 gouttes par partie du corps suffisent largement), vous pouvez répéter le processus jusqu’à 4 fois par jour.

Soulager les coups de soleil : Dans un flacon mélangez 80 gouttes de macérât huileux de calendula à 40 gouttes d’huile végétale de noyaux d’abricot et ajoutez 30 gouttes de géranium rosat et 30 gouttes de lavande aspic, versez dans votre main 2 à 8 gouttes de ce mélange et massez votre peau, maximum 3 fois par jour.

Toutes ces recettes conviennent à des adultes et des enfants à partir de 7 ans, dans le cas d’un enfant de moins de 7 ans ou de femmes enceinte, il est fortement déconseiller d’utiliser ces recettes.

Vous pouvez par ailleurs retrouver la plupart des produits de ces recettes dans votre parapharmacie Evreux ! Vous avez maintenant toutes les armes pour lutter contre bien des maux et aussi pour bien préparer vos vacances à base d’huiles essentielles, votre parapharmacie Evreux sera ravie de vous accueillir avant votre départ pour vous conseiller sur des produits nécessaires à tout bon voyage !