Tout ce que vous devez savoir sur la perte de vos cheveux

D’abord, voyons comment vit un cheveu, un cheveu vit en moyenne 4 ans et a, selon votre capital génétique, entre 15 et 25 cycles de vie, ce dernier se définissant en 3 phases :

Phase Anagène (phase de croissance) :

C’est la phase où la plupart de nos cheveux se trouvent (environ 80%), c’est la plus longue phase de vie du cheveu, elle dure entre 2 et 5 ans et chaque cheveu peut croître de 0,75 cm à 1 cm par mois.

Phase Catagène (phase de préparation) :

C’est une phase qui dure 3 semaines, elle représente une minorité de cheveux (environ 2%), durant cette phase le cheveu se prépare à sa phase finale.

Phase Télogène (phase de chute) :

C’est une phase qui dure 3 mois, elle représente environ 15 % des cheveux et durant cette phase le cheveu chute et un nouveau prendra sa place.

Une fois ces 3 phases terminées, le cycle recommence, le nouveau cheveu qui remplace l’ancien subira le même cycle, cependant les cheveux ne sont pas tous à la même phase au même moment, heureusement sinon nous perdrions tout nos cheveux d’un coup. Il faut savoir que le nombre de cheveux qui poussent est toujours supérieur au nombre de cheveux qui tombent, cela se reflète dans les pourcentages cités plus haut.

Cependant plus notre âge avance, moins la phase de croissance est longue et donc par conséquent notre belle chevelure devient moins dense et moins longue.

Mais il n’y a pas que l’âge qui fait chuter nos cheveux, d’autres causes existent :

Le changement de saison :

C’est une cause naturelle qui peut toucher certaines personnes, le passage du chaud au froid ou inversement, les changements de saisons les plus marquants sont en général l’Automne et le Printemps, ces chutes sont passagères (entre 4 à 8 semaines) et on note une perte de cheveux 2 à 4 fois supérieure à celle observée le reste de l’année.

L’hérédité :

Ce type de chute, appelée alopécie androgénétique est due à des facteurs génétiques, cette perte de cheveux est causée par une prédisposition génétique mais aussi par un excès d’hormones qui se forment à la racine des cheveux, ces dernières provoquant la chute des cheveux en épuisant ceux-ci. Ce problème concerne 95 % des hommes et 80 % des femmes au niveau de la chute de cheveux.

Les déséquilibres hormonaux :

Ce type de chute survient dans des cas comme une grossesse ou suite à un accouchement ou encore lors de la ménopause et dans des cas plus rares en cas de problème thyroïdiens ou d’un ralentissement du fonctionnement de l’hypophyse. Ce type de chute de cheveux est assez similaire à la chute due à l’hérédité, dans les deux cas c’est un trop plein d’hormones qui épuise le cheveu et le fait tomber.

Dans ce type de cas-là, le mieux pour le traitement reste de faire un bilan hormonal et de suivre un traitement adéquat par prescription médicale.

Le stress :

Sans doute le plus grand ennemi de nos cheveux, le stress va agir sur notre métabolisme, les vaisseaux sanguins de de notre cuir chevelu vont se compresser, les racines seront donc moins irriguées et les cheveux vont chuter.

Les chocs émotionnels :

Fonctionnant sur le même principe que le stress, le choc émotionnel va cependant agir de façon plus brutale, la chute de cheveux sera plus abondante et plus courte que dans le cas du stress où la chute est moins importante mais dure plus longtemps. En plus de ça, une chute provoquée par un choc émotionnel peut survenir 4 mois après le dit choc.

Une alimentation déséquilibrée :

Une alimentation déséquilibrée ou un régime mal équilibré provoque des carences sur des éléments qui sont nécessaires au bien-être du cheveu, le fer, la vitamine B, les acides aminés et oligo-éléments, les protéines, le zinc et le souffre, tous ces éléments apportent chacun leur contribution au bon développement du cheveu, une carence avec l’un de ces éléments provoquera des cheveux en mauvaise santé.

Les maladies du cuir chevelu :

La plus connue est la pelade, maladie auto-immune entraînant une perte de cheveux localisée.

La chimiothérapie et les traitements médicamenteux :

Certains traitements peuvent provoquer une chute de cheveux passagère comme par exemple une chimiothérapie, cependant les cheveux devraient repousser d’eux même (donc sans traitement supplémentaire) environ un mois après l’arrêt du traitement.

Comment repérer quand une chute de cheveux est anormale ?

Il y a plusieurs façons de s’en rendre compte, l’une d’entre elles consiste à se brosser les cheveux ou à passer la main dedans après votre shampoing et à recueillir les cheveux ainsi prélevés, attention il faut bien passer sur tout le crâne !

Une fois cela fait, si il y a plus de 50 cheveux prélevés c’est que votre perte de cheveux est potentiellement anormale.

Une autre manière de le savoir c’est si vous retrouvez plus d’une dizaine de cheveux dans votre lit au réveil chaque matin.

Prévenir et guérir les chutes anormales de cheveux :

Que ce soit pour la prévention ou la guérison, vous pourrez trouver ce dont vous avez besoin dans une pharmacie/parapharmacie, notamment les produits phares de chez Furterer : le Triphasic progressive et le Triphasic reactionnal, deux cures qui sauront traiter vos chutes de cheveux que ce soit une chute de type progressive (hérédité par exemple) ou réactionnelle (stress, choc émotionnel), donc si vous avez besoin d’un traitement pour ce type de problème, n’hésitez pas à passer dans votre Parapharmacie Evreux !

Il existe aussi des petits gestes du quotidien qui pourront prévenir ces éventuels problèmes, voici quelques conseils qui vous permettront de garder une belle chevelure :

– Ayez une alimentation équilibrée, les carences alimentaires amènent irrémédiablement à une chute de cheveux car les cheveux se retrouvent en mauvaise santé.

– Brossez vos cheveux (avec de préférence une brosse en fibres naturelles) le matin et le soir, ça vous permet d’éliminer les cheveux morts mais aussi d’étaler le sébum sécrété à la racine sur toute la longueur du cheveu.

– N’oubliez pas par ailleurs de nettoyer régulièrement votre brosse.

– La pratique régulière de massage du cuir chevelu est un atout non négligeable, elle permet de favoriser la repousse en activant la circulation sanguine.

– Utilisez des shampoings doux au Ph neutre.

– Il est préférable de se rincer les cheveux à l’eau tiède ou froide, cela permet de mieux éliminer le shampoing.

– Séchez vos cheveux à l’air libre ou avec une serviette plutôt que de les sécher avec un sèche cheveux, ou en tout cas évitez au maximum de les sécher avec de l’air chaud.

– Et enfin, ne vous lavez pas les cheveux tout les jours, une à deux fois dans la semaine suffira, les laver trop souvent provoquera déshydratation, sécheresse et démangeaison du cuir chevelu ! Bien sûr dans le cas des cheveux gras il vaut mieux les laver une fois par jour mais dans ce cas là, utilisez un shampoing à base de plantes assainissantes ou de zync pyrithione.

Voilà, vous avez maintenant toutes les clés en mains pour prendre soin de cheveux et éviter au maximum la perte de ceux-ci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *